Les FST

Les Formations Spécialisées Transversales ouvrent droit à un exercice complémentaire (surspécialité) au sein de la spécialité suivie.

Les FST seront soumises à un numerus clausus (candidature selon CV, lettre de motivation, projet professionnel argumenté).

Modalités de candidature :
–> contacter le coordonnateur local du DES MU et le pilote local de la FST pour connaître les modalités particulières de candidature
–> envoyer une lettre de motivation argumentée avec projet professionnel construit, expérience antérieure, etc…
–> à envoyer 4 mois avant le semestre souhaité pour débuter sa FST (donc entre la 2ème et 3ème année d’internat ou la 3ème et 4ème)
–> auprès du coordonnateur local du DES MU.

2 candidatures/interne sont autorisées pendant la totalité de leur cursus d’internat.

Possibilité de mobilités inter-régions selon une procédure nationalisée (modalités encore inconnues).

2 FST sont proposées  :

  • Urgences pédiatriques
  • Pharmacologie médicale/thérapeutique.

Mais toutes les FST sont ouvertes aux internes de DES MU sur demande motivée auprès du coordonnateur local du DES et du pilote (= coordonnateur) local ou régional de la FST.

 

Urgences pédiatriques :
  • Pilote national : Pr Vincent Gadjos
  • Pré-requis à la candidature : 2 semestres en pédiatrie générale et/ou urgences pédiatriques et/ou SMUR pédiatriques (à revoir car non précisé dans le décret du 12 avril 2017)
  • Maquette : 1 semestre aux urgences pédiatriques + 1 semestre en réanimation pédiatrique ou en service mobile d’urgence et de réanimation pédiatrique. (services agréés pour la FST)
  • Enseignement théorique : e-learning ; exercices supervisés de mise en situation, de simulation, apprentissage par résolution de problèmes ; séminaires présentiels nationaux, interrégionaux ou régionaux.
  • Connaissances à maîtriser à l’issue de la FST :
    – organisation des urgences et de l’hospitalisation d’urgence ;
    – motifs de recours les plus fréquents, le niveau de soins requis et son degré d’urgence ;
    – signes de gravité potentiels ou avérés, et la prise en charge des détresses vitales immédiates ;
    – démarche diagnostique, étiologique et pronostique en urgence ;
    – gestes techniques aux urgences pédiatriques ;
    – principes du triage et de l’orientation des enfants ;
    – urgence et les maladies chroniques de l’enfant ;
    – aspects relationnels avec les enfants et les parents et la gestion d’équipe hospitalière ;
    – particularités de la recherche clinique aux urgences pédiatriques.
  • Évaluation : autoévaluation à l’aide des questions qui suivent les cours en ligne ; examen final par QCM, dossiers de cas cliniques.
  • Validation :
    – portfolio numérique et examen des connaissances ;
    – validation des stages ;
    – mémoire ;
    – participation comme auditeur ou présentateur à une rencontre scientifique d’urgences pédiatriques ;
    – avoir montré un investissement dans la recherche clinique aux urgences pédiatriques.

 

Pharmacologie médicale/thérapeutique :
  • Pilote national : non connu actuellement
  • Pré-requis : aucun particulier
  • Maquette : 2 semestres  dans un lieu agréé pour la FST (services de pharmacologie médicale, laboratoires de pharmacologie – toxicologie, Centres Régionaux de Pharmacovigilance (CRPV), Centres d’Investigations Cliniques (CIC), Centre d’Evaluation et d’Information sur les Pharmacodépendances (CEIP), addicto-vigilance, centre anti-poisons, services cliniques de thérapeutiques, services médicaux/de santé publique ou de biologie ayant des activités en lien avec des structures de pharmacologie et/ou de thérapeutique, structures de recherche clinique, agences de régulation, industrie pharmaceutique) 
  • Enseignement théorique : e-learning ; séminaires présentiels ; séminaire en pédagogie inversée ; production de contenu pédagogique.
    Choix de 2 modules de formation théorique parmi les 5 proposés (Pharmacologie et toxicologie biologique / Pharmaco-surveillance / Évaluation des médicaments / Évaluation des thérapeutiques non médicamenteuses (incluant les dispositifs médicaux) / Bon usage des traitements à l’échelon individuel et collectif).
  • Connaissances à maîtriser à l’issue de la FST :
    – pharmacologie générale et des grandes classes médicamenteuses avec une orientation particulière vers l’évaluation, le suivi et la pharmaco-surveillance (intégrant la pharmaco-épidémiologie et les méta-analyses) ;
    – développement des médicaments et des dispositifs médicaux (DM) (du préclinique à l’AMM), avec une attention particulière pour les principes méthodologiques, notamment aux phases cliniques d’évaluation ;
    – principes statistiques et méthodologiques, revues systématiques, méta-analyses ;
    – environnement médico-réglementaire des médicaments et des DM au niveau national et européen dans une perspective de Santé publique et sociale.
  • Évaluation : auto-évaluation en ligne ; examen oral de contrôle des connaissances.
  • Validation : 2 niveaux progressifs avec passage du 1er au 2ème par validation des compétences et connaissances
    – portfolio numérique ;
    – validation régionale par un examen pratique constitué d’une épreuve parmi 3 : proposition d’un dessin d’essai clinique / analyse d’un cas de pharmacovigilance / interprétation d’un cas de suivi thérapeutique pharmacologique ;
    – mémoire rédigé sous la forme d’un article scientifique et soutenance orale.

Pour les autres FST : les maquettes sont détaillées ici.

Arrêté du 27 novembre 2017 modifiant l’arrêté du 12 avril 2017 relatif à l’organisation du troisième cycle des études de médecine et l’arrêté du 21 avril 2017 relatif aux connaissances, aux compétences et aux maquettes de formation des diplômes d’études spécialisées et fixant la liste de ces diplômes et des options et formations spécialisées transversales du troisième cycle des études de médecine.